L’Europe médiévale célèbre la femme, et plus particulièrement la Vierge. Du XIIè au XVè siècle, la musique est le médium idéal pour louer la mère de Dieu. Saint Augustin le dit : « chanter, c’est prier deux fois ». Le XIIè siècle entend les plus belles compositions dédiées à la Vierge avec Hildegrad von Bingen et l’Ecole de Notre Dame. Puis viennent les chants monodiques de Gautier de Coinci qui racontent « les miracles de Notre Dame ». Ces chansons à la Vierge influenceront les Cantigas de Santa Maria recueillies par le roi Alfonso el Sabio. Peu à peu la monodie fera place à une polyphonie de plus en plus flamboyante.

Voix, harpes gothiques, flûte traversière médiévale, chifonie

Capture d’écran 2014-12-16 à 11.12.05

      Ave Maris Stella